De soundtrack bij het wereldrecord
Foto: rr
Bij een feestje hoort muziek. Ook de viering van het Belgische wereldrecord verdient een soundtrack.

De Standaard Online draagt alvast zijn steentje bij en brengt met de #nogov-versie van We Are The Champions een passend eerbetoon aan de hoofdrolspelers in de politieke impasse.

Op Twitter worden al de hele dag suggesties gedaan voor nummers die passen in het #nogov-thema. Het lijstje met #nogovsongs op Twitter is schier eindeloos. Een bloemlezing:

  • With or without gov - U2
  • Who's the king - Dog Eat Dog
  • I Just Can't Get Nogov - Depeche Mode
  • This is a #nogov song - P.I.L.
  • No Gov, No Cry - Bob Marley
  • Smells like #nogov - Nirvana
  • #nogov bloody #nogov - U2
  • #nogov today - Herman's Hermits
  •   ...

Heeft u zelf inspiratie voor een nummer? Post uw suggestie op Twitter. Gebruik de hashtag #nogovsongs.


 

 

 

Ne me splitte pas

Op het internet circuleert sinds enkele weken ook volgende songtekst gebaseerd op Ne me quitte pas van Jacques Brel. De tekst verscheen oorspronkelijk op de blog www.13lignes.be.

Ne me splitte pas, Il faut négocier, Tout peut s'négocier, Qui s'enfuit déjà?
Oublier le temps, Des malentendus, Et le temps perdu, A savoir comment,
Oublier ces heures, Qui tuaient parfois, A coups de pourquoi, Le conciliateur,
Ne me splitte pas, Ne me splitte pas, Ne me splitte pas, Ne me splitte pas...


Moi je t'offrirai, Des tas de compromis, Un nouveau pays, Où on ne chôme pas,
Je te laisserai des terres, et la Mer du Nord, si on peut encore, y boire une bonne bière
Je ferai un domaine, Où l'emploi sera à toi, La sécu sera à moi, Mais on gardera la Reine.
Ne me splitte pas. Ne me splitte pas, Ne me splitte pas, Ne me splitte pas...


Ne me splitte pas, Je te rédigerai, Des notes insensées, Que tu approuveras
Je te parlerai, De ces partis-là, Qui ont vu deux fois, Leur score augmenter
Je te raconterai, L'histoire de ce roi, Mort de n'avoir pas, Pu se reposer
Ne me splitte pas, Ne me splitte pas, Ne me splitte pas, Ne me splitte pas...

On a vu souvent, Rejaillir le feu, D'un gouvernement, Qu'on croyait trop vieux
Il est paraît-il, Des têtes brûlées, Prêtes à négocier, Jusqu'au mois d'avril
Mais quand je lis Le Soir, Avec Jan Bucquoy, Le rouge, jaune et noir, Ne s'épousent-ils pas?
Ne me splitte pas, Ne me splitte pas, Ne me splitte pas, Ne me splitte pas

Ne me splitte pas, Je ne veux plus voter, Je n'vais plus me raser, Je me cacherai là,
A te regarder, Parler et sourire, Dans ma petite télé, Pour éviter le pire,
Je veux bien grandir, Te tendre la main, Apprendre le latin, Et l'apprendre à mon chien
Mais Ne me splitte pas, Ne me splitte pas, Ne me splitte pas, Ne me splitte pas...